Press ESC to close

Gare aux ustensiles en bois : pourquoi faut-il éviter de les utiliser en cuisine ?

twitter sharing button
pinterest sharing button
messenger sharing button
whatsapp sharing button

Lorsqu’on recherche des ustensiles culinaires sains et écologiques, on pense aussitôt aux articles en bois. Rouleaux à pâtisserie, mortiers, spatules, planches à découper…Ils nous servent au quotidien dans la cuisine. Mais sont-ils aussi inoffensifs que nous l’avions toujours cru ? Méfiez-vous : le bois est un nid à bactéries et s’il n’est pas entretenu correctement, il peut devenir dangereux aussi bien pour votre santé que pour l’environnement. Voici les forces et les faiblesses de ces ustensiles en bois et pourquoi il serait plus sage de s’en abstenir.

Pourquoi faut-il éviter l’emploi des cuillères en bois ?

Des ustensiles en bois

Comme nous le savons tous déjà, les articles de cuisine sont très importants pour la sécurité alimentaire. Il est donc essentiel de choisir des matériaux sains et inoffensifs. Mais, gare aux idées reçues ! Certains ustensiles ne devraient pas être utilisés à outrance, car ils peuvent rapidement vous nuire. Parmi eux, on retrouve ceux que vous n’auriez jamais soupçonnés : les cuillères en bois. La chimiste Deborah García Bello met en garde les consommateurs contre l’emploi constant de ces ustensiles, surtout lorsque vous cuisinez vos repas. Bien que le bois soit moins nocif que le plastique, il n’empêche que ce matériau reste un environnement prolifique pour les bactéries. Même lorsque les spatules sont soigneusement lavées, les bactéries ne sont jamais complètement éliminées. Le bois est naturellement poreux, il se casse facilement et retient très bien l’humidité, surtout lorsque l’ustensile est utilisé pour mélanger des ingrédients dans une soupe liquide, par exemple.

Pour la même raison, la British Society of Immunology affirme également que les ustensiles en bois ne sont pas recommandés pour une utilisation quotidienne. Ils peuvent accumuler de nombreux types de bactéries et de champignons. Ces communautés de micro-organismes, qui ne s’éliminent pas toujours facilement, forment le « biofilm », c’est-à-dire un agrégat de micro-organismes qui se collent les uns aux autres. « Lorsque les cuillères en bois ont une couche semblable à du mucus qui ne disparaît pas, c’est un biofilm. Le pire cauchemar des experts en sécurité alimentaire ! Quand vous avez du biofilm, inutile de le nettoyer, mieux vous directement le jeter à la poubelle« , explique la chimiste.

 Tous les types de bois sont-ils remis en cause ?

Bien qu’il existe des bois bactéricides tels que le bambou, l’olivier et le noyer, d’après la spécialiste, ils ne sont pas non plus totalement sûrs à utiliser dans la cuisine. Il est plus judicieux d’opter pour d’autres matériaux lorsqu’il s’agit d’ustensiles, comme le métal, le téflon, le polypropylène et le silicone. « Vous avez probablement utilisé ces ustensiles en bois pendant de nombreuses années, sans avoir jamais subi le moindre danger. Peut-être que rien ne vous ait arrivé jusqu’ici ou que vous n’ayez jamais prêté attention, mais il est conseillé de limiter l’utilisation de ces instruments en bois. Mieux vaut prévenir que guérir ! », a conclu la chimiste.

Comment prendre soin de vos instruments en bois ?

Certaines habitudes ont la dent dure. Difficile de changer d’ustensiles alors que le bois a toujours fait partie de votre routine culinaire. On ne vous suggère pas de les bannir totalement de la cuisine, mais pour une question d’hygiène, il est nécessaire d’avoir des réflexes systématiques pour prendre soin de ce matériau délicat.

 

  • Première règle d’or : nettoyez vos ustensiles après chaque utilisation. Il faut les laver soigneusement avec du liquide vaisselle ou du jus de citron. Mais ne les trempez pas trop longtemps et évitez l’eau bouillante qui risque de les fissurer. Assurez-vous surtout de les sécher manuellement très méticuleusement : la moindre goutte d’humidité peut attirer les bactéries.
  • Il est nécessaire de désinfecter vos articles en bois au moins une fois par mois, en particulier les planches à découper. Pour ce faire, laissez-les baigner pendant une demi-heure dans une solution d’eau et de vinaigre blanc.
  • Comme il est poreux, le bois a tendance à absorber toutes sortes d’odeurs imprégnées des aliments. Pour le désodoriser, vous pouvez compter sur les propriétés du bicarbonate de soude. Prenez un bol et mélangez-y un litre d’eau avec une cuillère à soupe de cette poudre blanche. Une fois que la pâte est formée, étalez-la sur l’article boisé et laissez agir pendant une heure environ. Rincez ensuite à l’eau claire et séchez correctement.
  • Enfin, l’emplacement de vos ustensiles en bois est important. Il faut absolument les éloigner de toute source de chaleur qui risque de les déformer, de les fissurer ou de les décolorer.

Pourquoi ne pas mettre des ustensiles en bois dans le lave-vaisselle ?

Lorsque le bois est exposé à une température extrême (très haute ou très basse) et à un excès d’humidité, il peut se déformer, se fendre et éventuellement se briser. En règle générale, les articles en bois sont lavés manuellement. Mais si vous insistez tout de même pour les nettoyer au lave-vaisselle, vérifiez toujours les recommandations du fabricant pour déterminer si ce lavage est approprié.

Quel type d’huile protège les ustensiles en bois ?

Utiliser des ustensiles en bois

Si vous souhaitez prolonger la durée de vie de vos ustensiles en bois, vous devez nécessairement nourrir ce matériau, notamment ses fibres naturelles, grâce aux huiles adaptées. Préférez toujours des huiles grasses pour l’hydrater au maximum, à l’instar de l’huile d’olive, de noix de coco, d’arachide, de lin ou la cire d’abeille. Toutes ces options sont 100 % sans danger pour les aliments. Facilement disponibles dans le commerce, elles fourniront une protection durable pour vos ustensiles de cuisine en bois. Il suffit d’en verser sur un papier absorbant et d’essuyer délicatement le matériau.